Le Livret A verra-t-il encore son taux à la baisse ?

Le gouvernement et la Banque de France devraient décider de maintenir ou non le taux de rémunération du Livret A à 1,25% vers mi-janvier. En effet, ce taux devrait logiquement passer de 1,25% à 1%, s’ils se réfèrent strictement aux règles de calcul…

Ne tenir compte que de l’inflation

Le nouveau taux de rémunération du Livret A sera appliqué dès le 1er février prochain. Le sort du rendement de ce livret d’épargne réglementé sera décidé mi-janvier lors de la rencontre entre le gouvernement et la Banque de France. Selon la règle présente dans l’arrêté du 29 janvier 2008, le taux de rémunération du Livret A se calcule, soit en tenant compte de l’inflation et des taux des prêts entre les banques, soit en ne tenant compte que de l’inflation, et en fonction de ce qui profite le plus aux épargnants. Mais les taux bancaires sont aujourd’hui très bas, ainsi le taux du Livret A est établi par l’inflation, majorée d’un quart de point et arrondie au quart de point supérieur.

Les prochaines élections qui pourraient tout changer

Or, l’inflation recule nettement depuis quelques mois, se situant entre 0,6% et 0,7%. Ainsi, le taux de rendement du Livret A devrait logiquement retomber à 1%. Mais en août dernier, les épargnants du Livret A ont déjà subi un choc lorsque le taux de rémunération est passé de 1,75% à 1,25%. Si ce taux retombe à 1%, ce serait « un signal désastreux pour les épargnants », selon un banquier. Depuis ces trois derniers mois en effet, les Français ont déjà retiré 4 milliards d’euros de leurs livrets, et ils en avaient retiré beaucoup notamment juste avant le mois d’août dernier… Ainsi, si le taux de rémunération du Livret A retombe à 1%, les épargnants risqueraient fort de vider encore une fois les caisses.

Mais qui sait ? Il se pourrait que le gouvernement renonce à cette mesure et préfère laisser le taux de rendement du Livret A à 1,25%, à deux mois des élections municipales et à quelques semaines de plus des élections européennes…